Allocution du président de la République : Les personnes en situation de handicap oubliées des mesures proposées

Lors de son allocution, le président de la République a mentionné la colère, notamment « celle des plus fragiles, des personnes en situation de handicap dont la place dans la société n’est pas assez reconnue », APF France handicap constate que les personnes en situation de handicap ne sont que bien peu concernées par les propositions avancées.

 

 

Bénéficiaires de l’AAH, de rentes et de pensions d’invalidité, travailleurs pauvres, chômeurs de longue durée… APF France handicap rappelle que plus de 2 millions de personnes en situation de handicap vivent sous le seuil de pauvreté.

 

 

Les mesures précédemment annoncées lors des derniers mois restent insuffisantes : un grand nombre de bénéficiaires, notamment ceux vivant en couple, restent exclus de l’augmentation de l’AAH, les titulaires de pensions d’invalidité seront pénalisés par la revalorisation inférieure à l’inflation. Les personnes les plus sévèrement handicapées verront la suppression de leur complément de ressources.

 

Face à l’urgence de ces situations, APF France handicap est plus que jamais favorable à la tenue de la grande concertation appelée de ses vœux par le président de la République. L’association y défendra le pouvoir d’achat des personnes en situation de handicap mais également leur accès à l’emploi et à la vie de la cité.

 

CONTACT PRESSE :

Sophie Lasbleis

sophie.lasbleis@apf.asso.fr

01 40 78 56 59 - 06 89 74 97 37

 

Écrire un commentaire

Optionnel