• Des nouvelles de votre délégation

    La délégation APF France handicap Meuse se déconfine.
    Elle ouvre le jeudi 18 juin 2020.
    La venue à la délégation se fera sur rendez-vous uniquement par téléphone le matin de 9h à 12h au 0329867051 ou par mail dd.55@apf.asso.fr.
    Un rappel des gestes barrières sera observé :port du masque obligatoire, lavage des mains et respect des distances de sécurité.
    Merci de votre compréhension
    A bientôt
    Bonne journée

  • ÉPIDÉMIE DE CORONAVIRUS APF France handicap annule sa mobilisation nationale jeudi 5 mars Pouvoir Vivre Dignement #CestLaBase

    COMMUNIQUÉ DE PRESSE

     

    ÉPIDÉMIE DE CORONAVIRUS

    APF France handicap annule sa mobilisation nationale

    jeudi 5 mars

    Pouvoir Vivre Dignement #CestLaBase

     

    Par

    Paris, le 2 mars 2020

     

     

     

    En raison de l’épidémie actuelle de Coronavirus COVID-19, APF France handicap a décidé d’annuler sa mobilisation nationale prévue jeudi 5 mars sur le thème des ressources. 

    En effet, le profil potentiellement vulnérable d’un grand nombre de manifestant·e·s, dont certain·e·s ont un état de santé fragile, impliquerait la mise en place de mesures de prévention que l’association n’est pas en mesure de garantir. 

    Néanmoins, APF France handicap reste fermement engagée dans son combat pour le droit à un niveau de vie décent. 

    En effet, 2 millions de personnes en situation de handicap ou atteintes de maladies invalidantes vivent sous le seuil de pauvreté (1 041 €).

    Les ressources des personnes (AAH, pension d’invalidité, rente accident du travail, allocation chômage, salaire ou retraite) restent toujours très insuffisantes pour vivre dignement. 

    D’ailleurs, lors de son allocution à la Conférence nationale du handicap le 11 février dernier, le président de la République a fixé un objectif : « permettre à chacune et chacun de vivre une vie digne, une vie libre » ; « continuer à aller sur le chemin de l'allocation digne pour toutes les personnes en situation de handicap » ; « l'ouverture des nouveaux droits pour les personnes en situation de handicap : le droit de se marier, de se pacser, de divorcer ». 

    APF France handicap entend donc maintenir la pression sur les pouvoirs publics et revendique notamment : 

    • La création du revenu individuel d’existence, indépendant des ressources du conjoint/de la conjointe, dès 18 ans, afin que les personnes en situation de handicap ou atteintes de maladies invalidantes puissent vivre dignement.
    • La suppression de la prise en compte des ressources du conjoint / de la conjointe dans le calcul de l’AAH.

    Face à cette urgence sociale, l’association reste plus que jamais mobilisée et exige que l’objectif de zéro personne en situation de handicap ou atteinte de maladie invalidante sous le seuil de pauvreté soit enfin atteint. Elle demande au président de la République de prendre en compte les revendications des personnes qu’elle représente et d’organiser des assises sur les ressources des personnes en situation de handicap comme le préconise Jérémie Boroy, le nouveau président du Comité national consultatif des personnes handicapées (CNCPH).

    Vous trouverez en annexe un document présentant les différentes situations de pauvreté ainsi que les revendications d’APF France handicap.

    Situations de pauvreté et revendications APF France handicap.pdf 

     

     
  • Galettes des Rois 2020

    30 personnes étaient réunis pour la Galette deS Rois

    merci à l'UDAF de Verdun pour leur accueil

    20200129_150336.jpg

    20200129_150332.jpg