18/02/2015

11 % des discriminations à l’embauche dues au handicap

Un tiers des demandeurs d’emploi ont été victimes de discriminations à l’embauche. Pour 11 % d’entre elles, la discrimination était fondée sur leur handicap.

Les discriminations à l’embauche sont loin d’être marginales à en croire les résultats du 8e baromètre du Défenseur des droits et de l’Organisation internationale du travail. Un demandeur d’emploi sur trois, autant qu’en 2013, affirme en avoir déjà subi. Plusieurs fois même, pour la moitié d’entre eux. 35 % des victimes disent avoir été discriminées en raison de leur âge. C’est la première cause ressentie, devant l’apparence physique (25 %) et l’origine (20 %). Pour 11 % des victimes, la discrimination était fondée sur leur handicap.

Le handicap visible, un critère de discrimination pour 77 % des personnes interrogées

Plus généralement, 88 % des personnes interrogées estiment qu’être âgé de plus de 55 ans constitue un frein à l’embauche. L’âge arrive en tête des critères considérés comme discriminants devant la grossesse (85 %), un style (vêtements, coiffure, tatouages, etc.) ne correspondant pas aux codes du milieu professionnel (81 %), le handicap visible (77 %), l’obésité (75 %), la transexualité (73 %) et le handicap invisible (68 %). Franck Seuret 

safe_image.jpg

 

Les commentaires sont fermés.