13/04/2012

Pacte 2012 - élections présidentielles (suite)

1640700938.jpg

Après la tournée des QG de campagne des candidats à l'élection présidentielle pour leur remettre le Pacte APF 2012, et le visuel d'une Marianne en fauteuil roulant diffusé dans la presse, l’APF interpelle à nouveau les candidats

Pacte_Vote_Avril-A4.jpg

Communiqué de presse

 

10 millions de francais concernes par le handicap :

 « Mesdames et messieurs les candidats,

qu’avez-vous à leur dire ? »

 

A moins de 3 semaines du premier tour de l’élection présidentielle, l’Association des Paralysés de France (APF) déplore l’absence de prises de paroles et de débat de fond sur le thème du handicap. Après avoir lancé son Pacte pour une société ouverte à tous, l’association reste mobilisée pour que les préoccupations des personnes en situation de handicap et leur famille, soit près de 10 millions d’électeurs, soient prises en compte par les candidats !

 

Le handicap apparaît comme le grand absent de cette campagne dans les discours et prises de paroles des différents candidats ! 

 

C’est dans ce sens que l’association lance une campagne de presse visant à interpeller les candidats et l’opinion publique. Réalisée par l’agence BDDP & Fils, cette campagne sera diffusée à partir d’aujourd’hui, 3 avril, dans les principaux quotidiens nationaux.

 

 

 

 

 

 

 

L’APF dénonce l’absence du handicap dans les prises de paroles des candidats

 

  • alors que 3 Français sur 4 seraient prêts à voter pour un candidat dont le programme est basé sur la défense et la promotion des droits des personnes handicapées dans le cadre d’une élection nationale[1] ;
  • alors que  1 Français sur 3 a souvent rencontré des difficultés d’accessibilité et que l’échéance d’accessibilité de 2015 largement compromise vu le retard pris en la matière[2] ;
  • alors que  8,2 millions de Français vivent sous le seuil de pauvreté dont plus de 1 million de personnes sont maintenues sous ce seuil à cause d’un handicap ou d’une maladie invalidante[3] ;
  • alors que  20 000 enfants en situation de handicap sont totalement exclus de toute scolarisation[4] ;
  •  alors que  2 Français sur 3 reconnus inaptes sont licenciés ;
  • alors que  la catégorie de population la plus à risque de voir son autonomie limitée, au-delà de 75 ans, passera de 8% de la population totale aujourd’hui à 9,1% dans dix ans et à 16,6% en 2050[5] ;
  • alors que  8,3 millions de Français sont estimés être des aidants familiaux et parmi eux, 74% sont des femmes[6].

 

 

 



[1] Sondage IFOP - APF janvier 2012

[2] Sondage IFOP - APF septembre 2011

[3] Enquête INSEE Revenus fiscaux et sociaux 2009 et DREES mars 2011

[4] Rapport Paul Blanc mai 2011

[5] Rapport 2010 de la CNSA

[6] Enquête handicap-santé sur les aidants informels HSA - DREES - BFHD 2010

 

> Focus sur les mots les plus cités par 4 candidats

L’agence Séance publique a analysé pour l’APF, le nombre de fois où des termes en rapport avec le handicap étaient cités dans des interventions des principaux candidats[1]. Si on constate que la majorité des sujets de préoccupations des Français sont pris en compte par les candidats, on ne peut que déplorer que le handicap, la dépendance ou encore l’accessibilité soient quasi-absents des prises de paroles des candidats.

Ainsi, parmi les 274 documents analysés, le concept :

- « handicap » a été cité 75 fois en trois mois

- « dépendance » a été cité 60 fois en trois mois

- « accessibilité » a été cité 8 fois en trois mois

Pourtant, les personnes en situation de handicap et leur famille représentent 10 millions de Français !

Par comparaison, le concept :

- « travail » a été cité 840 fois en trois mois

- « jeunesse » a été cité 733 fois en trois mois

- « crise » a été cité 604 fois en trois mois.

Lanterne rouge pour le concept « accessibilité » qui a été moins cité que les concepts « halal » ou « football » alors que 91% des Français considèrent que l’accessibilité est un enjeu de société qui concerne tout le monde et sur lequel il faut investir.

 

 

 



[1] Interventions (discours, interviews TV, radios et presse) de François Bayrou, François Hollande, Jean-Luc Mélenchon et Nicolas Sarkozy sur la période du 1er janvier au 28 mars 2012.

 

 

ci-dessous le lien pour découvrir les réponses des candidats :

http://comparateur2012.apf.asso.fr/

homepage.jpg

09:22 Publié dans APF | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.